Activités de novembre et décembre 2014

Ateliers populaires de philosophie :

Que reste-t-il de l’avenir ? (2 derniers ateliers)
les lundis 6 et 13 octobre, 3 et 10 novembre 2014
par Gérard Amicel

Pascal et la pensée du 17e siècle
les lundis 17 et 24 novembre, 1 et 8 décembre 2014
par Anne Frostin

Ciné philo :

Habemus papam, de Nanni Moretti
Dimanche 7 décembre 2014
en relation avec le thème : Pascal et la pensée du 17e siècle
présenté par Anne Frostin

PARCOURS GRANDS PHILOSOPHES :

Michel Foucault
Mercredi 10 décembre 2014
avec Arlette Farge

Activités d’octobre 2014

Ateliers populaires de philosophie :

Que reste-t-il de l’avenir ? par Gérard Amicel
les lundis 6 et 13 octobre, 3 et 10 novembre 2014

Ciné philo :

Le congrès, de Ari Folman, Dimanche 12 octobre 2014
en relation avec le thème: Que reste-t-il de l’avenir ?
présenté par Gérard Amicel

À VENIR EN NOVEMBRE :

Ateliers populaires de philosophie :

Que reste-t-il de l’avenir ? (2 derniers ateliers)
les lundis 6 et 13 octobre, 3 et 10 novembre 2014
par Gérard Amicel

Pascal et la pensée du 17e siècle
les lundis 17 et 24 novembre, 1 et 8 décembre 2014
par Anne Frostin
Ciné philo associé : Habemus papam, de Nanni Moretti
Dimanche 7 décembre 2014

Gravity, de Alfonso Cuarón Dimanche 21 septembre 2014 en relation avec le thème : L’expérience de l’espace présenté par Patricia Limido-Heulot – See more at: http://www.societebretonnedephilosophie.fr/cine-philo/#sthash.ot3Hx0eS.dpuf

Activités de septembre 2014

Ateliers populaires de philosophie :

L’expérience de l’espace, par Patricia Limido-Heulot
les lundis 8,15 et 22 septembre 2014

Ciné philo :

Gravity, de Alfonso Cuarón, Dimanche 21 septembre 2014
en relation avec le thème : L’expérience de l’espace
présenté par Patricia Limido-Heulot

À VENIR EN OCTOBRE :

Ateliers populaires de philosophie :

Que reste-t-il de l’avenir ? par Gérard Amicel
les lundis 6 et 13 octobre, 3 et 10 novembre 2014

Ciné philo :

Le congrès, de Ari Folman, Dimanche 12 octobre 2014
en relation avec le thème: Que reste-t-il de l’avenir ?
présenté par Gérard Amicel

Gravity, de Alfonso Cuarón Dimanche 21 septembre 2014 en relation avec le thème : L’expérience de l’espace présenté par Patricia Limido-Heulot – See more at: http://www.societebretonnedephilosophie.fr/cine-philo/#sthash.ot3Hx0eS.dpuf

Le congrès, de Ari Folman

Dimanche 12 octobre 2014 à 17h30
au cinéma Le Foyer à Acigné

Le Congrès, de Ari FolmanEn relation avec le thème
Que reste-t-il de l’avenir ?
présenté par Gérard Amicel

L’entrée du cinéma est au tarif du cinéma.
Présentation des Ciné-philo et programme 2014-2015

Présentation du film

Réalisé par : Ari Folman
Avec : Robin Wright, Harvey Keitel, Danny Huston
Date de sortie : 3 juillet 2013
Durée : 2h03
Genre : Animation , Science fiction , Drame
Nationalité : Israélien , allemand , polonais , luxembourgeois , français , belge

Robin Wright (que joue Robin Wright), se voit proposer par la Miramount d’être scannée. Son alias pourra ainsi être librement exploité dans tous les films que la major compagnie hollywoodienne décidera de tourner, même les plus commerciaux, ceux qu’elle avait jusque-là refusés. Pendant 20 ans, elle doit disparaître et reviendra comme invitée d’honneur du Congrès Miramount-Nagasaki dans un monde transformé et aux apparences fantastiques…

Que reste-t-il de l’avenir ?

par Gérard Amicel

Dates et horaires : les lundis 6 et 13 octobre, 3 et 10 novembre 2014, 18h-20h
Lieu : Amphi Donzelot, 6 rue Kléber à Rennes, 18h-20h
Entrée libre et gratuite, renseignements et contact : 07 81 55 85 09
Présentation des Ateliers populaires de philosophie et programme 2014-2015

Présentation de l’atelier :

La Société bretonne de philosophie poursuit son partenariat avec Court Métrange, le festival international du court métrage insolite et fantastique de Rennes, qui se déroulera au TNB du 16 au 19 octobre 2014. Cette nouvelle édition est placée sous le thème du rétro-futurisme.

Dans notre société postmoderne, l’idéologie du progrès décline. Notre époque a perdu confiance en l’avenir et sent son destin lui échapper. Confronté à la montée de la précarité, dans sa vie professionnelle et familiale, l’individu contemporain peine à se projeter sur le long terme. La crise économique semble interminable. Face à elle, les politiques sont impuissants car complètement dépassés par la vitesse des flux financiers. Les peuples subissent les mutations imposées par le marché mondialisé. L’avenir devenant incertain, les scénarios alarmistes et catastrophistes se multiplient.
Comment sortir de cette dépression collective ? Historiens et sociologues s’accordent généralement sur le diagnostic : l’accélération de l’histoire ne permet plus de s’appuyer sur des valeurs traditionnelles pour configurer le futur. Mais les avis divergent sur les remèdes à employer pour lutter contre cette désynchronisation entre nos expériences et nos attentes. Faut-il forger un homme nouveau, plus rapide et plus souple, capable de s’adapter aux évolutions de son environnement ? Il s’agirait d’utiliser les sciences et les techniques pour améliorer nos capacités physiques et intellectuelles. Cette utopie transhumaniste inquiète pourtant ceux qui dénoncent la fabrication d’un individu flexible et malléable, entièrement soumis à la logique économique. Doit-on, au contraire, tenter de ralentir le système et revenir à des rythmes de vie plus naturels ? C’est le pari des décroissants, qui s’opposent au productivisme au nom du principe de précaution. Seulement, l’écologie profonde est souvent considérée comme une idéologie rétrograde, qui joue sur nos peurs pour freiner la société.
On aurait tort de réduire le problème à une nouvelle querelle des anciens et des modernes. Le but n’est pas de prédire ce qui nous attend, mais de décider ce que nous allons faire, pour assumer l’incertitude du futur. Pouvons-nous retrouver la maîtrise de notre devenir individuel et collectif ? Comment redonner de la consistance à notre présent et de l’épaisseur au temps ?

Bibliographie :

Bachelard G., La dialectique de la durée, Paris, PUF, 1950.
Besnier J.-M., Demain les posthumains, Paris, Pluriel, 2012.
Dupuis J.-P., Pour un catastrophisme éclairé, Paris, Seuil, 2002.
Innerarity D., Le futur et ses ennemis, trad. S. Champeau, Paris, Climats, 2008.
Jonas H., Le principe responsabilité, trad. J. Greisch, Paris, Les éditions du cerf, 1991.
Koselleck R., Le futur passé, trad. J. et M.-C. Hoock, Paris, Ed. de l’EHESS, 1990.
Michon P., Rythmes, pouvoir, mondialisation, Paris, PUF, 2005.
Ricœur P., Temps et récit III – Le temps raconté, Paris, Seuil, 1985.
Revault d’Allonnes M., La crise sans fin, Paris, Seuil, 2012.

Ciné-philo en relation avec ce thème :
Le congrès, de Ari Folman
Dimanche 12 octobre 2014
présenté par Gérard Amicel