Ciné-Philo 26 juin 2012 : La piel que habito, de Pedro Almodóvar

Ciné-Philo

Mardi 26 juin 2012 à 20h30 au cinéma Le Foyer à Acigné :

La piel que habito, de Pedro Almodóvar

La piel que habito, de Pedro Almodóvar

En relation avec le thème « L’homme comme maître et possesseur de la nature ».
Présenté par Denis-M Kermen.

(l’entrée est au tarif du cinéma)
Site du cinéma Le Foyer à Acigné : www.cinemalefoyer.fr

« L’homme comme maître et possesseur de la nature », lecture de Descartes, par Patricia Limido-Heulot

Ateliers populaires de philosophie

Huitième cycle, du lundi 4 juin au lundi 25 juin 2012

« L’homme comme maître et possesseur de la nature »,
lecture de Descartes

par Patricia Limido-Heulot,
PRAG de philosophie à l’Université de Rennes II

Infos pratiques :
Lieu : Auditorium Paul Ricœur au lycée Zola, Avenue Janvier, Rennes
Horaires : tous les lundi, 18h-20h (hors vacances scolaires)
Entrée libre et gratuite, renseignements et contact : 06 11 14 23 70

Programme des ateliers populaires de philosophie 2011-2012

Présentation de l’atelier :

Il s’agira dans ce dernier cycle de relire quelques passages de Descartes afin de comprendre comment une certaine conception de la nature s’est développée en Europe et en Occident depuis la Renaissance. Cette conception, qui est toujours la nôtre aujourd’hui, est largement celle d’une vision mécaniste et instrumentale : la nature est encore pour nous un grand réservoir de matière premières et de denrées, un stock de ressources. Cette conception de la nature nous est propre et elle a une histoire que nous allons parcourir à grands traits pour tenter de situer notre situation présente.
À partir de là, nous verrons que si le romantisme a constitué une première réaction esthétique et artistique à ce désenchantement de la nature, les pensées écologistes constituent aujourd’hui une nouvelle forme de réaction et engagent à leur tour une certaine idée de la nature qui oscille entre mythe et nostalgie, entre peur et responsabilité.

Suggestions bibliographiques :

René Descartes : Discours de la méthode,
Hans Jonas : Le Principe responsabilité, Gallimard
Michel Serres, Le Contrat naturel, Champs essais, 2009
Pétrarque, L’Ascension du Mont Ventoux, coll. Mille et une nuits
Henry David Thoreau : De la marche, coll. Mille et une nuits
Kenneth White : Le monde ouvert, anthologie personnelle, Nrf Gallimard
Revue Politis, numéro spécial du 31 mai 2012 : « La nature en bourse »

jeudi 14 juin 2012, 20h30 : entretien autour de HEIDEGGER

Parcours grands philosophes

Le « Parcours grands philosophes » a pour but de faire connaître une pensée philosophique à partir de la vie de son auteur.

Deuxième rencontre, autour de Heidegger, avec Françoise Dastur ce

jeudi 14 juin 2012, à 20h30
aux Champs Libres, salle de conférences Hubert Curien

Rencontre autour de Heidegger (1889-1976) :

L’homme Heidegger développe-t-il des idées d’inspiration nazie dans sa philosophie ? Nommé recteur de l’Université de Fribourg-en-Brisgau en 1933 en remplacement de Husserl, évincé pour cause de judéité, son attitude, en 1945, a été jugé plus qu’équivoque. Ainsi se pose de manière radicale, avec Heidegger, le problème de la cohérence entre vie et pensée : si on montre que sa philosophie est pure de toute influence idéologique, comment l’homme peut-il être excusé de sa participation active au régime ? Et si cette pensée contient des germes d’idéologie nazie, comment peut-elle valoir pour nous encore aujourd’hui ?

Françoise Dastur, spécialiste de Heidegger et du courant phénoménologique, s’interrogera sur l’adéquation ou non de la vie et de la pensée du philosophe. Professeur émérite de l’Université de Nice Sophia-Antipolis, Françoise Dastur est notamment l’auteur de Heidegger et la question du temps (Puf), Heidegger et la question anthropologique (Ed. Peeters, Belgique 2003) et Comment affronter la mort ? (Bayard 2005).